logo

Luc Van Campenhoudt


Auteur

Docteur en sociologie. Professeur émérite de l’Université Saint-Louis – Bruxelles et de l’Université catholique de Louvain. Principaux enseignements : sociologie générale, sociologie politique et méthodologie.
Directeur du Centre d’études sociologiques de l’Université Saint-Louis durant une quinzaine d’années, jusqu’en 2006, il a dirigé ou codirigé une quarantaine de recherches, notamment sur l’enseignement, les effets des politiques sécuritaires, les comportements face au risque de contamination par le VIH et les transformations des frontières de la Justice pénale. Ces travaux ont fait l’objet de plusieurs dizaines d’articles publiés dans des revues scientifiques, de nombreux ouvrages, et de plusieurs invitations et chaires dans des universités belges et étrangères.
À travers ces travaux, il s’est intéressé plus particulièrement ces dernières années aux problématiques des relations entre champs (par exemple la justice et la médecine), du pouvoir dans un système d’action dit « en réseau » et du malentendu. Dans le cadre de ces recherches il a notamment développé la « méthode d’analyse en groupe » (MAG) exposée dans son ouvrage La méthode d’analyse en groupe. Applications aux phénomènes sociaux, coécrit avec J.-M. Chaumont J. et A. Franssen (Paris, Dunod, 2005).
Le plus connu de ses ouvrages, traduit en plusieurs langues, est le Manuel de recherche en sciences sociales, avec Jacques Marquet et Raymond Quivy (Paris, Dunod, 2017, 5e édition).
De 2007 à 2013, il a été directeur de La Revue Nouvelle.

Le bel avenir des tyrans

Numéro 10 Octobre 2011 - par Luc Van Campenhoudt -


Laurent Gbagbo, Zine-el-Abidine Ben Ali, Hosni Moubarak, Mouammar Kadhafi... leur chute, et celle de tant d’autres avant eux, inclinerait à croire que le règne des tyrans finit toujours mal pour eux et donc plutôt bien pour leur peuple. Les méchants...

Norvège. « Un des nôtres »

Numéro 09 Septembre 2011 - par Luc Van Campenhoudt -


Ce qui est terrible, disait d’Anders Breivik une jeune femme norvégienne interviewée peu après le double massacre, c’est qu’« il est un des nôtres ». Comme lui, elle a les cheveux blonds. Comme lui, elle a été élevée dans la foi chrétienne. Comme lui, elle...

Le consentement sexuel

Numéro 07/8 Juillet-Août 2011 - par Luc Van Campenhoudt -


Où en sommes-nous avec notre sexualité ? Dans une transition problématique entre deux modèles normatifs. Celui d’où l’on vient, appelé par Foucault le « dispositif d’alliance », est basé sur la parenté, la transmission du nom et des biens. Les rôles...

Baromètre des partis : orageux à moyen et long termes

Numéro 04 Avril 2011 - par Luc Van Campenhoudt -


Tous les trois mois, La Libre et RTL livrent leur baromètre politique. De décembre2010 à mars2011, le ps a plongé de 5% en Wallonie et le cdh de plus de 4%, ce qui représente proportionnellement une chute bien plus forte. En Flandre, la N-VA grimpe...

Meilleurs vieux ?

Numéro 01 Janvier 2011 - par Luc Van Campenhoudt -


La nostalgie du bon vieux temps est directement proportionnelle au désarroi dans lequel on se trouve aujourd’hui. On loue l’époque pas si lointaine où les négociateurs politiques se connaissaient comme cul et chemise, pouvaient se disputer (le plus...

Abus : la fin des cathédrales

Numéro 12 Décembre 2010 - par Luc Van Campenhoudt -


Sans doute l’Église n’a-t-elle pas le monopole des abus sexuels sur les enfants et convient-il de dévoiler aussi ailleurs, en des lieux moins exposés et vulnérables, la souffrance de victimes qui reste tue. Sans doute la responsabilité des prêtres...

Allons-nous enfin être gouvernés ?

Numéro 10 Octobre 2010 - par Michel Molitor - Luc Van Campenhoudt -


Si « gouverner c’est prévoir », alors, sur le plan institutionnel tout au moins, du côté francophone, nous n’avons guère été gouvernés au cours de ces dernières années. Ces années où la N-VA n’était pas encore ce qu’elle est devenue aujourd’hui grâce au « non ...

La double révolution copernicienne

Numéro 09 Septembre 2010 - par Donat Carlier - Luc Van Campenhoudt -


Le centre de gravité belge doit passer de l’État fédéral aux entités fédérées, a affirmé le préformateur. La réforme sera donc une véritable « révolution copernicienne », explique-t-on partout, ou bien le pays s’enfoncera d’un seul coup beaucoup plus...

Repenser l’école « par le bas » et « par le haut »

Numéro 05/6 Mai-Juin 2010 - par Luc Van Campenhoudt -


L’écart semble énorme entre l’importance des défi s que le système scolaire en Communauté française de Belgique doit relever et sa capacité à les relever.

Le nouvel opium du peuple

Numéro 03 Mars 2010 - par Luc Van Campenhoudt -


Javaux catho, Milquet socialiste, Reynders social et humaniste, Di Rupo libéral, Maingain wallon... Une chatte n’y retrouverait pas ses petits. Le paysage politique ne semble plus divisé en territoires idéologiques délimités par des frontières nettes...

La baguette et le goupillon

Numéro 02 Février 2010 - par Luc Van Campenhoudt -


L’heure du déjeuner au restaurant des professeurs d’une université africaine. Avant de passer à table, quelques collègues se dirigent vers le lavabo pour se laver les mains. Le premier, un invité européen, les tend sous le robinet d’où ne coule pas la...

Penser le pouvoir en réseau

Numéro 12 Décembre 2009 - par Luc Van Campenhoudt -


La notion de réseau social apparaît aujourd’hui comme un outil théorique indispensable pour penser le pouvoir. La principale raison en est la multiplication et l’extension des échanges entre partenaires du processus de décision qui ne sont pas liés...