logo

François Fecteau


Auteur

Québécois d’origine, François Fecteau a emmenagé à Bruxelles pour y faire un Doctorat en sciences politiques et sociales à l’Université libre de Bruxelles. Ses travaux de recherches portent principalement sur l’institution néolibérale de l’imaginaire dans le champ de l’enseignement supérieur. Au fil de ses recherches, F. Fecteau a mobilisé les méthodes d’analyse critique du discours permettant de rendre compte des transformations longues des représentations du rôle des institutions d’enseignement supérieur dans la société. Depuis mars 2020, il est chercheur postdoctorant à l’UCLouvain (IACS) grâce à la bourse du Fonds de recherche Québec/Société et Culture. Ce projet de recherche vise à éclaircir le rôle des agences européennes d’assurance-qualité dans le régulation du champ de l’enseignement supérieur et leur contribution au rapprochement entre les institutions et les acteurs socioéconomiques.

Le vide

Numéro 03 – 2021 vide - par François Fecteau - Christophe Mincke -


La question du vide est de celles qui occupent l’imaginaire humain depuis toujours. D’Aristote, qui affirmait que « la nature a horreur du vide », jusqu’à l’énergie du vide quantique de la physique moderne et des philosophies nous appelant à faire le vide...

D’un vide à l’autre Adaptation de la formation aux besoins du marché du travail

ABO Numéro 03 – 2021 emploienseignement supérieurformationvide - par François Fecteau -


La recherche intense de solutions pour combler « le vide » entre formation et emploi par de nombreuses institutions publiques et organisations privées trouve son origine dans le programme néolibéral. Elle s’inspire en particulier des travaux de l’école...

Contribution des dynamiques de benchmarking à la mise en marché des institutions universitaires : le cas des rankings et des agences d’assurance-qualité

ABO Numéro 7 – 2020 classementenseignementenseignement supérieur - par François Fecteau -


C’était le vendredi 14 aout que l’université de Jiao-tong de Shanghai publiait l’Academic Ranking of World Universities de 2020. […] Les dynamiques d’internationalisation de l’enseignement supérieur existent depuis la fondation des premières universités...

Covid-19, distribution des risques de précarité. Quels enjeux dans le monde du travail ?

Numéro 3 – 2020 Covid-19néolibéralismepandémiesyndicattravail - par François Fecteau - Gérald Renier -


En nous appuyant sur deux ouvrages fondateurs de la sociologie du risque, nous pouvons décrypter l’action publique de l’État néolibéral face à la crise du Covid-19. L’étude des mesures qui concernent le travail montre que l’enjeu de la répartition des...

Politiques néolibérales et enseignement supérieur. Un double affront aux sociétés démocratiques

ABO Numéro 2 - 2017 - par François Fecteau -


Les travaux qui empruntent le chemin d’une lecture critique du néolibéralisme constituent une part importante de la littérature prenant comme objet la transformation de l’enseignement supérieur depuis les années 1980. Non seulement les travaux...