logo

Bernard De Backer


Auteur

sociologue et chercheur

Les revenants

Numéro 1 janvier 2014 - par Bernard De Backer -


«  On ne trouve pas dans les jardins japonais des amants couchés dans l’herbe ou se baignant dans la fontaine. […] Ces lieux stricts et délicats sont faits surtout pour être contemplés de l’intérieur d’une maison aux parois mobiles, assis, jambes croisées...

En passant par Abbottabad

Numéro 11 Novembre 2013 - par Bernard De Backer -


Vue du site de la future ville d’Abbottabad peinte par James Abbott (1858), The British Library « Un homme qui ne sait ni voyager ni tenir un journal a composé ce journal de voyage. Mais, au moment de signer, tout à coup pris de peur, il se jette...

Bienvenue dans l’Anthropocène

Numéro 10 Octobre 2013 - par Bernard De Backer -


Les armateurs norvégiens, quand ils ne sont pas sous l’emprise de l’aquavit parfumé à l’anis et à la coriandre, n’ont pas la réputation d’être des fantaisistes. Ainsi apprit-on récemment que dans la petite ville de Kirkenes, située au bout du bout de la...

La question religieuse en Chine, de Vincent Goossaert et David Palmer

Numéro 07/8 Juillet-Août 2013 - par Bernard De Backer -


Cet ouvrage, volumineux et documenté, est d’une importance non négligeable pour comprendre les soubassements de nombreuses évolutions sociopolitiques de la Chine continentale, périphérique et diasporique, de la fin du XIXe siècle jusqu’au début du...

Stèles, La Grande Famine en Chine, 1958-1961, de Yang Jisheng

Numéro 04 Avril 2013 - par Bernard De Backer -


Si l’on ignore de Lushan quel est le vrai visage C’est simplement qu’on est soi-même au cœur de la montagne. Su Shi, poète chinois (dynastie des Song, XIe siècle) On pourrait l’oublier, être tenté de la passer par pertes et profits, tant le « ...

Un Château en Ukraine

Numéro 12 Décembre 2012 - par Bernard De Backer -


La Ville fait aujourd’hui quarante kilomètres de rayon, une bonne moitié étalée à perte de vue dans une plaine sablonneuse à l’est du fleuve, l’autre moitié agrippée aux collines et aux ravins qui dominent sa rive ouest, parfois tapie dans les creux de...

Terres de sang. L’Europe entre Hitler et Staline, de Timothy Snyder

Numéro 11 Novembre 2012 - par Bernard De Backer -


Ce n’est pas sans appréhension face à l’atrocité des évènements et à la difficulté de la synthèse que l’on tentera ici de présenter les enseignements principaux d’un ouvrage volumineux, au titre sans équivoque, couvrant la période la plus sombre de...

Par-delà nature et culture, de Philippe Descola

Numéro 07/8 Juillet-Août 2012 - par Bernard De Backer -


 « La nature n’existe pas comme une sphère de réalités autonomes pour tous les peuples, et ce doit être la tâche de l’anthropologie que de comprendre pourquoi et comment tant de gens rangent dans l’humanité bien des êtres que nous appelons naturels, mais...

Quatorze millions de morts, un rendez-vous mondain ?

Numéro 05/6 Mai-Juin 2012 - par Bernard De Backer -


Ce lundi 7 mai à 16 heures 30, la pluie s’est enfin arrêtée. Fait banal pour un voyageur abrité, mais donnée importante pour un cycliste hydrophobe. En descendant l’avenue Jeanne, celui-ci aperçoit policiers et policières, voitures sombres et lustrées,...

Russie : le retour du même ?

Numéro 04 Avril 2012 - par Bernard De Backer - Aude Merlin -


À l’heure où nous mettons sous presse, le titre de ce dossier consacré à la Russie devrait-il être privé de son point d’interrogation ? Le résultat de l’élection présidentielle étant connu, nous savons que le « même » est revenu, à supposer qu’il se soit...

À l’épreuve des Khmers rouges

Numéro 03 Mars 2012 - par Bernard De Backer -


Plus de trente ans après la chute du régime des « Frères » de l’Angkar, tombé sous les assauts de l’armée vietnamienne en janvier 1979, le tortueux procès de quelques dirigeants octogénaires livre ses premiers enseignements. Parmi les inculpés figure Douch,...

Montagnes Maudites du Kanun

Numéro 02 Février 2012 - par Bernard De Backer -


« La fameuse formule que les vivants ne sont que des morts en permission dans cette vie trouve dans nos montagnes sa pleine signification. » Ismaïl Kadaré, Avril brisé Le geste, sans doute, prêtait à confusion. Plusieurs billets de cent lekë, couleur...