logo
Lancer la vidéo

Un soulèvement inattendu dans la dernière dictature d’Europe

ABO 25 septembre électionsmanifestationViolencesBiélorussie - par Artjoms Konohovs -

« Les Rats » : c’est ainsi que le président de la Biélorussie a récemment qualifié les manifestants qui lui demandaient de tenir des élections libres et justes. Il y a quelques mois à peine, bien peu de gens auraient pu croire qu’un tel mouvement de protestation se produirait dans ce pays qu’on qualifie souvent de « dernière dictature en Europe », la Biélorussie.

Traduit de l’anglais par Renaud Maes « Les Rats » : c’est ainsi qu’Aleksandre Lukachenko, président de la Biélorussie de longue date, a récemment qualifié les manifestants qui lui demandaient de tenir des élections libres et justes. De véritables foules s’adressaient en effet directement à lui par ces cris : « Уходи ! » (Va-t’en !) et « Надоел ! » (Fatigué de toi !). Il y a quelques mois à peine, bien peu de gens auraient pu croire qu’un tel mouvement de protestation se produirait dans ce pays qu’on qualifie souvent de « dernière dictature en Europe », la Biélorussie....
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Artjoms Konohovs


Auteur

correspondant à Bruxelles pour la Radio lettonne