logo
Lancer la vidéo

Un autre regard sur la violence en Amérique centrale

ABO Numéro 3 - 2017 - par Frédéric Thomas -

Hors zone en guerre, le cœur de l’Amérique centrale est devenu la région la plus dangereuse au monde. Loin d’être incompréhensible ou étrangère, la violence criminelle qui y sévit a de profondes racines sociales et dresse une image sans complaisance de ces pays.

Hors zone en guerre, le cœur de l’Amérique centrale est devenu la région la plus dangereuse au monde. Loin d’être incompréhensible ou étrangère, la violence criminelle qui y sévit a de profondes racines sociales et dresse une image sans complaisance de ces pays. Le Honduras, El Salvador et le Guatemala composent, en Amérique centrale, le « triangle du Nord ». Carrefour géographique le plus violent au monde, sans être situé dans une zone en guerre, il a été rebaptisé « triangle de la mort ». En cause, les « maras », ces bandes de jeunes criminels lourdement...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Frédéric Thomas


Auteur