logo
Lancer la vidéo

Trumponomics. Donald Trump. Un isolationnisme en trompe l’œil ?

ABO Décembre 2016 économieÉtats-UnisChine - par Xavier Dupret -

Le 8 novembre 2016, Donald John Trump devenait le quarante-cinquième président des États-Unis d’Amérique. Qu’il s’agisse du mur censé garantir l’imperméabilité des frontières américaines avec le Mexique, un projet aussi délirant que sinistre ou de la lutte contre la finance dérégulée, on constatait que, quelques jours après les élections déjà, le president elect Trump semblait balayer d’un revers de la main les promesses du candidat Trump. Alors Trump, business as usual ?

Le 8 novembre 2016, Donald John Trump devenait le quarante-cinquième président des États-Unis d’Amérique. Qu’il s’agisse du mur censé garantir l’imperméabilité des frontières américaines avec le Mexique, un projet aussi délirant que sinistre [1], ou de la lutte contre la finance dérégulée, on constatait que, quelques jours après les élections déjà, le president elect Trump semblait balayer d’un revers de la main les promesses du candidat Trump. Alors Trump, business as usual ? C’est la thèse défendue par certains journaux à grand tirage [2]. Il faut au minimum...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Xavier Dupret


Auteur

chercheur auprès de l’association culturelle Joseph Jacquemotte et doctorant en économie à l’université de Nancy (France)