logo
Lancer la vidéo

Trahir le discours pour lui être fidèle

ABO Numéro 08 - 2019 méthode entretienréeltémoignages - par Renaud Maes -

La pratique de l’entretien est le classique des classiques des méthodes en sciences sociales et humaines et en journalisme. Pour autant, des conditions de recueil de la parole à la production d’un article, en passant par la retranscription, une série d’enjeux se posent qui restent souvent relégués à des discussions de manuels de méthodologie. En partant d’une pratique de recherche, cet article entend questionner la possibilité de rester fidèle au discours des témoins.

« Si tous les hommes avaient en leur mémoire le déroulement de tout ce qui s’est passé, s’ils connaissaient tous les évènements présents et, à l’avance, les évènements futurs, le discours (logos) ne serait pas investi d’une telle puissance ; mais lorsque les gens n’ont pas la mémoire du passé, ni la vision du présent ni la divination de l’avenir, il a toutes les facilités. » Au Ve siècle ACN, Gorgias, dans son Éloge d’Hélène, résume par cette formule ce qui fait la force du « logos », du discours construit, celui qui s’oppose aux grognements apparemment...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Renaud Maes


Auteur

Rédacteur en chef de La Revue nouvelle.
Renaud Maes est docteur en Sciences (Physique, 2010) et docteur en Sciences sociales et politiques (Sciences du Travail, 2014) de l’Université libre de Bruxelles (ULB). Il a rejoint le Comité de rédaction en 2014 et, après avoir coordonné la rubrique « Le Mois » à partir de 2015, il est devenu rédacteur en chef de La Revue nouvelle en novembre 2016. Il est également professeur invité à l’Université Saint-Louis (Bruxelles) et à l’ULB, et mène des travaux de recherche portant notamment sur l’action sociale de l’enseignement supérieur, la prostitution, le porno et les comportements sexuels, ainsi que sur le travail du corps. Depuis juillet 2019, il est président du comité belge de la Société civile des auteurs multimédia (Scam.be).