logo
Lancer la vidéo

Too big to fail… le secteur automobile aussi ?

ABO Numéro 1 - 2015 - par Christophe Mincke -

Récemment, Dave Sinardet a fait paraitre dans La Libre Belgique, une carte blanche qui a fait grand bruit. […]. Il y posait une question qui embarrasse le monde politique et la société belges depuis des années : celle des voitures de société.

Récemment, Dave Sinardet a fait paraitre dans La Libre Belgique, une carte blanche qui a fait grand bruit [1]. Il y posait une question qui embarrasse le monde politique et la société belges depuis des années : celle des voitures de société. Entre autres choses, il faisait observer que le système actuel, en favorisant leur multiplication, provoquait embouteillages et pollution, frais pour la collectivité, pertes économiques et dépendance à l’automobile. À l’heure où nombreux sont ceux qui conviennent qu’il faut réduire l’emprise automobile sur notre...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Christophe Mincke


Auteur

Christophe Mincke est codirecteur de La Revue nouvelle, directeur du département de criminologie de l’Institut national de criminalistique et de criminologie et professeur à l’Université Saint-Louis à Bruxelles. Il a étudié le droit et la sociologie et s’est intéressé, à titre scientifique, au ministère public, à la médiation pénale et, aujourd’hui, à la mobilité et à ses rapports avec la prison. Au travers de ses travaux récents, il interroge notre rapport collectif au changement et la frénésie de notre époque.