Thérèse Mangot

Pierre Ansay
Idées-société.

Quand une Juste nous quitte

Quand une Juste nous quitte, il convient sans doute de l’inscrire dans le souvenir. Modeste dans la vie, il convient que Thérèse Mangot (1942-2006) ait sa part de gloire dans la mort, afin que son action, ses engagements, son travail de pensée et son témoignage nous servent de leçons, travaillent nos interrogations et proposent des exemples à ceux qui nous suivent. Sa mort libère des paroles parfois antagonistes, stimule des questionnements désormais plus ouverts et suscitera des forums socialement créateurs.