logo
Lancer la vidéo

Soumettre un article

Décembre 2020

Cette page reprend les consignes de base pour la soumission d’un article (hors appels à contributions et dossiers thématiques) à La Revue nouvelle, ainsi que le déroulement de la procédure de révision. Veuillez la lire attentivement avant de soumettre un article à la revue.

Avant de nous envoyer un article, nous vous invitons à vous balader sur notre site internet pour mieux appréhender le type d’articles que nous publions.

En tant que revue intellectuelle généraliste, La Revue nouvelle se situe au carrefour des revues scientifiques et des revues de vulgarisation, des revues culturelles et de la presse d’opinion, des magazines d’enquêtes et des revues d’analyse sociopolitique. Sa première caractéristique est d’être animée par des autrices et auteurs qui participent au débat public en partant de leurs domaines disciplinaires et de leurs spécialités (qu’iels soient chercheurs.euses universitaires ou en éducation permanente, documentaristes, enseignant.es...), en attachant un grand soin à la rigueur de leurs propos et de leur argumentation. Ces intellectuel.les « spécifiques » composent la revue, qui évolue avec ses contributeurs.trices.

Tous les textes sont publiés sur notre site internet.

Les textes publiés dans la revue papier sont généralement publiés en ligne sous un format payant (3€ par article) et sur le portail Cairn.info. La rédaction se réserve le choix des supports et modes de publication.

La Revue nouvelle a pour politique de publier des articles originaux et inédits. 

Rubriques et blogs

Outre les appels à contribution pour les dossiers, nous disposons de deux rubriques ouvertes aux propositions d’articles dans le format papier : la rubrique Article (varia) et la rubrique Le Mois.

La rubrique « Le Mois » propose des analyses en lien avec l’actualité (entendue dans un sens très large), là où la rubrique « Article » privilégie des réflexions qui ont plus de distance et sont généralement (un peu) plus théoriques.

Dans le cadre de la rubrique Article (varia), nous publions des textes de 15 000 à 35 000 signes maximum. 
Dans le cadre de la rubrique Le Mois, nous publions des textes de 8 000 à 20 000 signes maximum. 

Les nombres de signes s’entendent espaces compris. Des dérogations à ces gabarits sont possibles, mais doivent être discutées en AMONT de la soumission du texte avec la rédaction - redaction@revuenouvelle.be .

Nous publions également des articles de blog, singulièrement sur le blog eMois.

Sur le blog eMois, nous publions des textes de 8 000 à 25 000 signes maximum.  Ils sont traités avec la même exigence que nos articles destinée à la version papier.

Mise en forme

La bibliographie et les références peuvent être indiquées soit selon la norme française (notes de bas de page dans le texte), soit selon la norme APA (auteur année dans le texte). 

La Revue nouvelle utilise la nouvelle orthographe. Cependant, le texte peut être soumis sous un autre format. Il sera toujours publié en nouvelle orthographe. La Revue nouvelle recourt aux services d’une correctrice spécialisée, dont les modifications au texte ne sont par défaut pas soumises pour approbation aux auteurs·trices.

L’article doit dans la mesure du possible être rythmé d’intertitres par l’auteur·trice. À défaut, ils seront établis par la rédaction.

Un chapeau/abstract de maximum 5 phrases (les plus courtes possibles) peut être fourni par l’auteur. À défaut, il sera établi par la rédaction.

Trois mots-clés peuvent être fournis par l’auteur·trice. À défaut, ils seront établis par la rédaction.

Le titre de l’article doit être court (8 mots max.). Un sous-titre peut être fourni. À défaut d’un titre répondant à ces critères, la rédaction établira un autre titre.

Les ajouts éventuels par la rédaction (intertitres, chapeau, mots-clés) ainsi que les modifications de forme ne sont par défaut jamais soumis pour approbation aux autrices.teurs.

Les notes de bas de page sont limitées au strict essentiel. Leur objectif n’est pas de fournir une preuve d’érudition de l’auteur·trice mais bien de clarifier le propos du texte. 

Notez que La Revue nouvelle s’adresse à un très large public, bien plus large qu’une revue scientifique ou culturelle traditionnelle (environ 1000 lecteurs pour le format papier). Nous vous demandons donc d’éviter à tout prix le jargon, les acronymes et d’opter pour un style le plus fluide possible. 

Soumettre votre article

Le texte peut être fourni sous tout format éditable, par courrier électronique uniquement à redaction@revuenouvelle.be. Nous n’acceptons pas les fichiers pdf. Veillez à vérifier scrupuleusement que le fichier ne contienne aucun virus. Un fichier corrompu ne pourra pas être ouvert par la rédaction. 
Nous n’acceptons pas les soumissions papier. 

Procédure de révision

Chaque texte soumis à la rédaction est systématiquement soumis à la procédure suivante :

  1. (entre 15 jours et 1 mois après soumission) Le texte fait l’objet d’une première relecture par le rédacteur en chef qui vérifie sa conformité avec notre projet éditorial ainsi que le respect de normes minimales de forme (intelligibilité, structure),
  2. À l’issue de cette première relecture, les textes retenus sont anonymisés et envoyés pour une relecture de fond à deux relectrices.teurs, dont au moins un membre du comité de rédaction, choisi.es pour leurs compétences sur le sujet.
  3. (entre 1 mois et 3 mois après soumission) Les avis des deux relecteurs.trices sont compilés par le rédacteur en chef. Si les deux avis sont défavorables à la publication, le texte est refusé. Si les avis divergent, le texte est soumis au comité de rédaction qui tranche sur l’opportunité de la publication. Si les avis sont favorables (éventuellement moyennant modifications), le texte est accepté (éventuellement moyennant modifications). Les modifications de forme et de fond éventuellement demandées à l’auteur.trice sont de deux types : modifications indispensables (signalées dans le mail d’accompagnement) et modifications facultatives (généralement transmises sous forme de commentaires - anonymes - dans le document). L’auteur.trice peut toutefois refuser les modifications y compris « indispensables » en argumentant. Après prise d’avis des relecteurs.trices, le rédacteur en chef tranche sur l’opportunité de la publication finale si les demandes de modifications refusées par l’auteur.trice sont peu substantielles, ou renvoie le texte vers le comité de rédaction dans le cas de modifications plus importantes.
  4. (entre 2 mois et 9 mois après soumission) Le texte dans sa version finale (éventuellement après modifications par l’auteur.trice) est transmis pour une dernière relecture de forme à une correctrice spécialisée avant publication.
  5. (entre 3 mois et 12 mois après soumission) La relecture des épreuves est par défaut réalisée par la rédaction uniquement. L’auteur.trice peut toutefois demander à revoir ses épreuves. Cette relecture par l’auteur.trice sera possible si et seulement si les délais d’impression le permettent.

L’ensemble du processus peut prendre plusieurs mois et jusqu’à un an, en fonction de la rubrique (délais plus courts pour Le Mois et le blog eMois, délais plus longs pour la rubrique Article), de la réactivité des relecteurs.trices, des modifications à apporter et du calendrier de publication de la revue.