logo
Lancer la vidéo

Rénovation du Parlement européen : une opportunité pour repenser le quartier ?

ABO Numéro 5 - 2017 - par Yves Rouyet - Liesbeth Temmerman -

Le siège du Parlement européen de Bruxelles n’est pas qu’une honte architecturale, c’est aussi un scandale urbanistique majeur ! Quartier brutalisé, architecture médiocre, complexe introverti, espace public sinistre, le bilan est vite tiré.

Inauguré en 1993, l’hémicycle du Parlement européen de Bruxelles, l’immeuble Paul-Henri Spaak, doit être profondément rénové. Certains experts envisagent carrément une démolition suivie d’une reconstruction totale [1]. On y aurait découvert de graves problèmes de stabilité notamment. Vu la relative jeunesse de l’immeuble, et au regard des années de chantier, des sommes investies et du traumatisme du quartier, c’est choquant. Mais le siège du Parlement européen de Bruxelles n’est pas qu’une honte architecturale, c’est aussi un scandale urbanistique majeur !...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Yves Rouyet


Auteur

urbaniste, enseignant à la Faculté d’architecture de l’ULB, conseiller communal Écolo à Ixelles

Liesbeth Temmerman


Auteur

architecte, chercheuse au CERAA (Centre d’étude, de recherche et d’action en architecture) asbl, conseillère communale Écolo à la Ville de Bruxelles