logo
Lancer la vidéo

Regards rétrospectifs sur quatre années de guerre

ABO Novembre 2018 guerrePremière Guerrecentenaire - par Laurence Van Ypersele - Chantal Kesteloot -

Quel impact les commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, évènement sans précédent dans l’histoire mondiale, peuvent-elles avoir aujourd’hui ? Telle est la macro-question posée dans une interview foisonnante qui prend la Belgique en point de mire et où se mêlent des aspects universels ou identitaires ainsi que des interrogations sur ce grand moment de souvenir et d’hommage comme vecteur de cohésion sociale et d’approfondissement dans la connaissance des comportements humains.

RN : Après la vague de commémorations et de manifestations culturelles en 2014, l’élan reprend en cette fin d’année 2018 pour célébrer le centenaire de la Première Guerre mondiale. À l’heure où ce dossier se boucle, nous sommes au seuil de la vague mémorielle qui va s’emparer de la Belgique et de nombreux pays qui ont pris part au premier conflit mondial pour commémorer la fin des combats. Quels seront, à votre avis, les moments clés qui ponctueront les derniers mois de cette année ? Quelle(s) dimension(s) les accompagne(nt) et quelle portée peuvent-ils...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Laurence Van Ypersele


Auteur

Chantal Kesteloot


Auteur

historienne, responsable du secteur Histoire publique du CegeSoma/Archives de l’Etat