logo
Lancer la vidéo

Référendum écossais…

ABO Numéro 9/10 septembre/octobre 2014 AutonomismeÉcosseRoyaume UniUE (Union européenne) - par Notte Edouard -

Une page bien étrange de l’histoire de l’UE pourrait s’écrire : une nouvelle Écosse indépendante négociant la continuité de ses engagements avec l’UE (tout en souhaitant conserver une union monétaire avec l’Angleterre) pendant que l’Angleterre se préparerait à quitter définitivement l’UE… Une chose est sure, le référendum de septembre ne laissera pas les choses inchangées au sein du Royaume-Uni et risquerait bien de faire date dans l’histoire de l’Union européenne.

Après la sortie du livre blanc sur le projet d’indépendance porté par le Scottish Nationalist Party (SNP) [1] le 26 novembre 2013, les débats démocratiques étaient restés étonnamment calmes en Écosse et dans le reste du Royaume-Uni jusqu’au début de l’année 2014. À partir de fin février, les semaines ont été riches en déclarations et interventions de tous bords venues soutenir la campagne Yes Scotland et son pendant adverse, Better. Selon ScotCen [2] , en décembre 2013, 57 % des citoyens seraient allés voter No contre 33 % Yes, laissant 10 % d’indécis. Les...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Notte Edouard


Auteur

Lecteur en langue et littérature à l’université d’Edimbourg (Wallonie Bruxelles International).