logo
Lancer la vidéo

Processus de paix en Colombie : trois visions en conflit

ABO Numéro 6 - 2017 - par Miguel Gonzalez Palacios -

Après cinquante-trois ans de confrontation avec l’État colombien, les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) ont finalement remis leurs armes le 27 juin passé.

Pourtant, contrairement au considérable soutien international, symbolisé par le prix Nobel décerné au président Juan Manuel Santos à la fin de 2016, en Colombie le processus de paix reste un sujet polémique qui divise l’opinion publique.

Après cinquante-trois ans de confrontation avec l’État colombien, les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) ont finalement remis leurs armes le 27 juin passé. Pourtant, contrairement au considérable soutien international, symbolisé par le prix Nobel décerné au président Juan Manuel Santos à la fin de 2016, en Colombie le processus de paix reste un sujet polémique qui divise l’opinion publique. La victoire du « non », avec 50,2% des voix, lors du référendum qui devait valider les accords de paix, en est bien l’illustration. Cette polarisation...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Miguel Gonzalez Palacios


Auteur

analyste politique et chercheur indépendant, diplômé du master en Communication multilingue, université libre de Bruxelles, mig.gonzalezp@gmail.com