logo
Lancer la vidéo

Pratiques religieuses des Belges de confession musulmane

ABO Septembre 2019 - par Corinne Torrekens - Ilke Adam -

Les attentats en France et en Belgique ont réveillé les questionnements relatifs à la compatibilité de l’islam avec les « valeurs » européennes. Dans cette contribution, nous montrons d’abord que les différentes pratiques religieuses des populations musulmanes sondées sont toutes individuellement très suivies confirmant dès lors que les deuxième et troisième générations ne sont pas moins religieuses que les précédentes. Cependant, nous mettons également en évidence la forte individualisation du croire, le bricolage des référentiels religieux et, surtout, le non-impact des pratiques religieuses sur le processus d’insertion et de participation des Belgo-Marocains et, dans une moindre mesure, des Belgo-Turcs.

Les attentats de Bruxelles de mars 2016, revendiqués par l’État Islamique, ont réveillé les questionnements relatifs à la compatibilité de l’islam avec les « valeurs » belges et européennes, dans la continuité des débats publics et des productions scientifiques faisant, depuis le 11 septembre 2001, de l’islam et des musulmans ce nouvel « Autre » européen. Or, la représentation que l’opinion publique a des pratiques religieuses des musulmans peut contribuer à la construction d’un « problème musulman » (Beaugé, Hajjat, 2014) puisque l’islam est souvent considéré...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Corinne Torrekens


Auteur

Corinne Torrekens est professeure de science politique et directrice du Groupe de Recherche sur les Relations Ethniques, les Migrations et l’Égalité (GERME) de l’Université libre de Bruxelles. Elle travaille sur la question de l’insertion de l’islam en Europe avec un point d’attention tout particulier pour la Belgique. Auteure d’une thèse de doctorat portant sur la visibilité de l’islam à Bruxelles, elle a publié plusieurs ouvrages portant sur l’islam, les politiques d’intégration et la diversité ainsi que de nombreux articles scientifiques et de vulgarisation à partir des nombreux terrains de recherche qu’elle a menés. Elle a également participé à de nombreux congrès et colloques internationaux en tant que conférencière. Elle est également formatrice et est souvent amenée à fournir des conseils auprès d’institutions publiques et privées et a donné de nombreuses interviews qui éclairent l’actualité relative à ses domaines de compétence. Elle a récemment publié l’ouvrage Islams de Belgique aux Éditions de l’Université de Bruxelles (2020).

Ilke Adam


Auteur