logo
Lancer la vidéo

Pour un Empire européen d’Ulrich Beck et Edgar Grande

Numéro 02 Février 2008 - par Geneviève Warland -

Cet ouvrage du sociologue allemand, professeur à l’université de Munich, écrit en collaboration avec Grande, qui enseigne les sciences politiques dans la même université, forme le dernier volet d’une trilogie sur le « réalisme cosmopolitique », dont les deux premiers tomes ont été respectivement consacrés à la légitimité de la domination dans un contexte d’interdépendance globale (Pouvoir et contre-pouvoir à l’ère de la mondialisation) et aux fondements du cosmopolitisme (Qu’est-ce que le cosmopolitisme ?). (...)

Cet ouvrage [1] du sociologue allemand, professeur à l’université de Munich, écrit en collaboration avec Grande, qui enseigne les sciences politiques dans la même université, forme le dernier volet d’une trilogie sur le « réalisme cosmopolitique », dont les deux premiers tomes ont été respectivement consacrés à la légitimité de la domination dans un contexte d’interdépendance globale (Pouvoir et contre-pouvoir à l’ère de la mondialisation) et aux fondements du cosmopolitisme (Qu’est-ce que le cosmopolitisme  ?) [2]. Mais c’est par un ouvrage plus ancien, La société du risque, paru assez récemment en français [3], que la pensée de Beck a reçu la faveur des sociologues francophones. Un des concepts qu’il a forgés connaît une gloire qui dépasse de loin le monde académique, celui de la seconde modernité. Sous ce terme, Beck rassemble les traits fondamentaux du monde actuel - évanescence des repères traditionnels, pluralité des modes de vie, mobilité, réflexivité accrue dans le rapport des individus à eux-mêmes et au monde, logique inclusive (« et-et ») qui se traduit en politique par la diversité de régimes transnationaux. Cette caractérisation du contemporain s’oppose à la définition de la première modernité, dominée par l’État-nation fondé sur une culture homogène et des repères sociaux stables, des frontières bien délimitées entre l’intérieur et l’extérieur, une souveraineté reposant, par conséquent, sur une logique exclusive (« ou-ou »).
[...]


[1Ulrich Beck et Edgar Grande, Pour un Empire européen, traduit de l’allemand par Aurélie Duthoo, Paris, Flammarion, 2007, 412 p.

[2Ces ouvrages sont disponibles en français chez Aubier-Flammarion, le premier ayant également paru dans la collection de poche Champs-Flammarion.

[3U. Beck, Risikogesellschaft, Frankfurt am Main, Suhrkamp Verlag, 1986 (La société du risque. Sur la voie d’une autre modernité, trad. de L. Bernardi, Paris, Flammarion, 2001. Publié dans la collection Champs-Flammarion en 2003).

Partager

Geneviève Warland


Auteur

Geneviève Warland est historienne, philosophe et philologue de formation, une combinaison un peu insolite mais porteuse quand on veut introduire des concepts en histoire et réfléchir à la manière de l’écrire. De 1991 à 2003, elle a enseigné en Allemagne sous des statuts divers, principalement à l’université : Aix-la-Chapelle, Brême, et aussi, par la suite, Francfort/Main et Paderborn. Cette vie un peu aventurière l’a tout de même ramenée en Belgique où elle a travaillé comme assistante en philosophie à l’USL-B et y a soutenu en 2011 une thèse intégrant une approche historique et une approche philosophique sur les usages publics de l’histoire dans la construction des identités nationales et européennes aux tournants des XXè et XXIè siècles.
Depuis 2012, elle est professeure invitée à l’UCLouvain pour différents enseignements en relation avec ses domaines de spécialisation : historiographie, communication scientifique et épistémologie de l’histoire, médiation culturelle des savoirs en histoire. De 2014 à 2018, elle a participé à un projet de recherche Brain.be, à la fois interdisciplinaire et interuniversitaire, sur Reconnaissance et ressentiment : expériences et mémoires de la Grande Guerre en Belgique coordonné par Laurence van Ypersele. Elle en a édité les résultats scientifiques dans un livre paru chez Waxmann en 2018 : Experience and Memory of the First World War in Belgium. Comparative and Interdisciplinary Insights.