logo
Lancer la vidéo

PS : baisse tendancielle ou conjoncturelle ?

ABO Mai 2009 - par Pierre Verjans -

Après la présidence de Philippe Busquin et l’échec électoral de 1999, Elio Di Rupo devint président.

Après la présidence de Philippe Busquin [1] et l’échec électoral de 1999, Elio Di Rupo devint président, et cet air de renouveau illustré par le lancement des Ateliers du progrès permit au parti de retrouver en Wallonie un score de 30,5% des suffrages par rapport aux électeurs inscrits lors des élections provinciales de 2000, contre 23,8% aux élections législatives de 1999. Il fut considéré comme celui qui réussit à neutraliser en quelque sorte les écologistes en signant avec eux des « convergences à gauche » — après l’échec de Jospin au premier tour des...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Pierre Verjans


Auteur