logo
Lancer la vidéo

ODNI pour qui mal y pense

Novembre 2005 - par Marcus Dejardin -

Les « Actions prioritaires pour l’avenir wallon » constituent un signal politique intéressant qu’il convient d’accueillir favorablement. Les actions pressenties vont dans le sens d’une croissance durable. Leur crédibilité n’apparait toutefois pas garantie. Des efforts importants, notamment en termes de choix et d’allocation budgétaires, restent à fournir. Ceux-ci doivent être structurellement inscrits dans la politique régionale. Le redressement est à ce prix. Se contenter de l’idée d’un « choc » de quatre ans risquerait fort en revanche de ne laisser, en bout de course, que le souvenir du passage d’un O.D.N.I., un objet de développement non identifié.

Partager

Marcus Dejardin


Auteur