logo
Lancer la vidéo

Nucléaire et centralisme

ABO Numéro 1 - 2015 - par Christophe Mincke -

Le 30 novembre 2014, un incendie s’est déclaré dans une installation périphérique de la centrale de Tihange. […] Les procédures de sécurité ont parfaitement fonctionné.

Tout est-il alors pour le mieux ? Pas vraiment […].

Le 30 novembre 2014, un incendie s’est déclaré dans une installation périphérique de la centrale de Tihange. Un transformateur a pris feu, provoquant la mise hors circuit du réacteur numéro 3… Les procédures de sécurité ont parfaitement fonctionné. Tout est-il alors pour le mieux ? Pas vraiment, puisque la Belgique fut privée d’un réacteur de 1000 mégawatts. Certes, ce débrayage fut bref, mais il est survenu alors que trois autres réacteurs sont à l’arrêt (à long terme, eux). Certes, on a maintes fois souligné la vétusté de notre parc électronucléaire ainsi...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Christophe Mincke


Auteur

Christophe Mincke est codirecteur de La Revue nouvelle, directeur du département de criminologie de l’Institut national de criminalistique et de criminologie et professeur à l’Université Saint-Louis à Bruxelles. Il a étudié le droit et la sociologie et s’est intéressé, à titre scientifique, au ministère public, à la médiation pénale et, aujourd’hui, à la mobilité et à ses rapports avec la prison. Au travers de ses travaux récents, il interroge notre rapport collectif au changement et la frénésie de notre époque.