logo
Lancer la vidéo

Nucléaire : c’est par où la sortie ?

ABO Numéro 5 - 2016 - par Julien Vandeburie -

L’encre était à peine sèche — la loi de sortie du nucléaire fut publiée au Moniteur belge le 31 janvier 2003 — qu’on discutait déjà de son bien-fondé.

L’encre était à peine sèche — la loi de sortie du nucléaire fut publiée au Moniteur belge le 31 janvier 2003 — qu’on discutait déjà de son bien-fondé. Mesure phare de la coalition arc-en-ciel regroupant écologistes, libéraux et socialistes, le texte fut ardemment discuté (le rapport final des débats fait 229 pages). Pour être tout à fait exact, il ne s’agissait que de l’électricité qui représente un peu plus de 20% de l’énergie consommée en Belgique. La confusion était sciemment entretenue par les interlocuteurs partie prenante du dossier. Dès le gouvernement...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Julien Vandeburie


Auteur

docteur en sciences, expert des politiques énergie/climat depuis près de dix ans, il a participé à plusieurs sommets internationaux (COP, GIEC) ou négociations intra-belges (VIe réforme de l’Etat)