logo
Lancer la vidéo

Nous sommes appelé.e.s à nous revoir

ABO Numéro 2 - 2017 - par Paola Stévenne -

Une administration, des bureaux cloisonnés, des personnes assises en vis-à-vis. D’un côté de la table, des chômeurs. De l’autre, des contrôleurs.

L’enjeu des entretiens : le maintien des allocations de chômage.

S’y opposent la rigidité de la procédure et la singularité des hommes et des femmes qui y sont soumis. La vie, leur vie, est un tissu d’histoires. Bureau de chômage, le film documentaire de Charlotte Grégoire et Anne Schiltz, interroge le sens du travail dans un monde où la précarité de l’emploi est prégnante, où l’insécurité des travailleurs et des chômeurs est de plus en plus grande et où le modèle d’État-providence se réduit comme peau de chagrin.

Chacun des films de Charlotte Grégoire et Anne Schiltz implique un travail de longue haleine. Une immersion. Dans ce cas-ci, l’immersion est « particulière » puisque, comme beaucoup de leurs collègues cinéastes belges, les deux sont chômeuses. En effet, aujourd’hui, le financement des films permet de rémunérer les cinéastes et leurs équipes pendant de courtes périodes. Trop courtes que pour leur permettre de vivre uniquement de ces moments salariés et construire une carrière. Charlotte Grégoire et Anne Schiltz, collaboratrices depuis 2003, bénéficient...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Paola Stévenne


Auteur

Paola Stévenne a étudié la philosophie à l’ULB et la réalisation à l’INSAS (1998).
Témoigner du monde qui l’entoure, questionner l’humain, la passionnent mais, ce qui l’obsède c’est la présence ou l’absence d’imaginaire. Thématique qu’elle explore dans ses œuvres de documentaire et de fiction comme dans la vie en travaillant sans relâche à ce qui renforce et multiplie notre capacité à inventer. Parmi ces œuvres : Je me souviens de la salle de bain avec Sarah Masson (BD), La princesse de cristal (livre cd), Terres de confusion (film), Bboys/Fly girl (film), Le modélisateur et Description d’une image avec Guillermo Kozlowski (radio), La mort de l’Ogre, Petite leçon d’économie avec Serge Latouche, François Maspero ou ce désir acharné d’espérance avec Sylvie De Roeck (radio), Je suis la baleine, V pour variation, La chambre des filles, La princesse de cristal, Un métier de Nanti (étude) avec Renaud Maes, Est-ce ainsi que les hommes vivent ? (Lola, casting, le regard d’Anna), El Newen, Ce qui se passe là-bas, …
Parallèlement à son travail d’autrice, Paola Stévenne ne cesse de transmettre et d’interroger sa pratique à travers des master class, des accompagnements de projets et dans des cours et ateliers qui donnent lieu à des films collectifs et des textes pour le théâtre. Elle a également été présidente du comité belge de la scam*, membre fondateur de l’Asar, membre de EFDF et, élue femme de l’année par les Grenades avec quarante-neuf autres femmes qui ont marqué, par leur action ou leur art, l’année 2019.