logo
Lancer la vidéo

Médecins et sagefemmes. De la lutte des pouvoirs à la synergie

ABO Numéro 7 - 2016 - par Dominique Bayot -

L’obstétrique a subi une véritable révolution dans la deuxième moitié du XXe siècle, avec pour effet que des mères et des couples se sont sentis perdus au point que certaines sagefemmes ont prôné une démédicalisation. Une lutte de pouvoir stérile entre médecins et sagefemmes s’en est suivie. Il est temps que, dans l’intérêt des parents, se développent un dialogue constructif et une critique des pratiques des uns et des autres.

La sécurité des mamans dans les pays qui ont bénéficié des changements récents n’a jamais été aussi élevée. C’est l’œuvre de la science médicale et les médecins en ont conçu une juste fierté. Et cependant, beaucoup de mamans, de couples, se sont sentis perdus dans cette jungle technique. Ils ne comprennent pas, se perçoivent trop comme des objets d’étude et confondent prévention et suspicion de pathologie. Il s’est trouvé alors des sagefemmes qui ont pris le relai de cette perception d’abandon et se sont inscrites comme des champions de la « démédicalisation » de...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Dominique Bayot


Auteur

gynécologue, professeur à la Haute École Léonard de Vinci (UCL), membre du Conseil fédéral des sagefemmes