logo
Lancer la vidéo

Lutter pour les droits reproductifs en Pologne

ABO Avril 2018 féminismeIVGPologneLuttesDroit des femmes - par Gals4Gals -

En Pologne, le débat sur l’interruption volontaire de grossesse fait rage. D’un côté, le parti Droit et Justice, PiS, extrêmement conservateur, soutenu par des lobbys et l’Église catholique et, de l’autre, des collectifs de femmes qui ont lancé une mobilisation d’une ampleur inédite, concrétisée par le Black Monday du 3 octobre 2016. Mais où en est-on aujourd’hui ? Comment évoluent les forces en présence ? Comment les féministes poursuivent-elles leur lutte ?

En 1993, après la chute du régime communiste, la Pologne a voté l’une des législations sur l’interruption volontaire de grossesse (IVG) parmi les plus restrictives d’Europe. Ces dispositions sont généralement connues comme « le compromis sur l’avortement » entre l’épiscopat polonais de l’Église catholique et le gouvernement, puisque depuis janvier 1993, les politiques participant du pouvoir législatif ont tacitement accepté la loi limitant strictement l’IVG en Pologne. Depuis ce jour-là, l’avortement n’est plus possible que dans trois cas : lorsque la vie ou...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Gals4Gals


Auteur

groupe qui a commencé en ligne et est devenu un mouvement international de femmes luttant pour tous les droits des femmes polonaises