logo
Lancer la vidéo

Louvain-la-Neuve en mal d’idées directrices

ABO Mai 2016 - par Paul Géradin -

L’UCL a placé l’année académique 2015-2016 sous le signe de l’utopie, alors même que la ville qu’elle a fondée sur les 800 hectares obtenus lors du déménagement de 1970 est engagée dans des transformations qui suscitent des discussions très vives. Au même moment, Jean Remy, une grande figure de la sociologie urbaine et rurale qui a accompagné la conception et le développement de la ville nouvelle, publie un petit livre dans lequel il retrace sa démarche tout en ouvrant aux débats auxquels l’aménagement de l’espace donne lieu [1]. À la croisée de chemins où la ville se trouve actuellement, cet ouvrage incite à prendre distance et hauteur pour repréciser le fond des questions : en définitive, aujourd’hui, quelle ville pour qui ?

L’UCL a placé l’année académique 2015-2016 sous le signe de l’utopie, alors même que la ville qu’elle a fondée sur les 800 hectares obtenus lors du déménagement de 1970 est engagée dans des transformations qui suscitent des discussions très vives. Au même moment, Jean Remy, une grande figure de la sociologie urbaine et rurale qui a accompagné la conception et le développement de la ville nouvelle, publie un petit livre dans lequel il retrace sa démarche tout en ouvrant aux débats auxquels l’aménagement de l’espace donne lieu [1]. À la croisée de chemins où...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Paul Géradin


Auteur

Professeur émérite en sciences sociales de l’ICHEC