logo
Lancer la vidéo

Libre-échange : la théorie des avantages comparatifs

ABO Numéro 8 - 2015 - par Hervé De Brouwer -

L’Europe et les États-Unis négocient un accord de libre-échange qui vise à réduire autant que possible les barrières commerciales afin de favoriser les échanges commerciaux transatlantiques. Son objectif est de stimuler la croissance économique et de créer des emplois, au bénéfice de chacun des signataires. Mais de nombreux acteurs de la société civile s’opposent assez radicalement au phénomène de libre-échange en général et à cet accord de partenariat, en particulier.

L’Europe et les États-Unis négocient actuellement un accord de libre-échange : nommé « accord de partenariat transatlantique » (APT), mieux connu sous son acronyme anglais TTIP (Transatlantic Trade and Investment Partnership), il vise à réduire autant que possible les barrières commerciales afin de favoriser les échanges commerciaux transatlantiques. Aux dires de ses défenseurs, son objectif est de stimuler la croissance économique et de créer des emplois, au bénéfice de chacun des signataires. En dépit de cela, de nombreux acteurs de la société civile...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Hervé De Brouwer


Auteur

socioéconomiste, chercheur au Cerec et Casper, USL