logo
Lancer la vidéo

Les tracas de la compétence universelle

Numéro 08 Août 2003 - par Erik Rydberg -

La loi belge de compétence universelle a vécu. Bâtie en 1993 et 1999 sur d’ambitieuses mais fragiles assises, elle n’a pas résisté aux humeurs de Washington. À l’heure du bilan, le tour d’horizon invite à prendre, armé d’une pincée d’autocritique, un peu de recul par rapport aux faits, à la lumière des principes qui sont en jeu et de la realpolitik. Cette dernière n’a pas encore tiré un trait sur la loi américaine de compétence, car ils en ont une aussi, plutôt méconnue jusqu’ici. Le dossier n’est pas clos.

Partager

Erik Rydberg


Auteur