logo
Lancer la vidéo

Les rêves de Hergé et Tintin au Tibet

Numéro 11 Novembre 2003 - par Bernard Spée -

Au moment de la mise en forme de l’album Tintin au Tibet, Hergé s’est mis à noter ses propres rêves. Peut-être, à l’image de son héros, voulait-il faire l’expérience de rêves prémonitoires ou, à tout le moins, a-t-il voulu accélérer une évolution personnelle. Cette attention de Hergé à ses rêves, à ses rêves de blanc en particulier, va avoir des effets bénéfiques sur la composition finale de l’album mais aussi sur la vie affective du créateur. Hergé quittera la blancheur cauchemardesque de ses rêves pour un horizon plus vert, plus coloré...

Partager

Bernard Spée


Auteur