Les leurres démocratiques en RDC

Jean-Claude Willame

Des dizaines de morts dont quatre policiers, des pillages, des destructions de véhicules, des sièges de partis incendiés… tout cela sous les cris de « Kabila, dégage » : voici le Congo « démocratique » en proie à de nouvelles violences dans le contexte d’un imbroglio institutionnel que l’élite politique congolaise, au pouvoir ou non, ne parvient pas à maitriser tout entière vouée qu’elle est à la dynamique de rapports de force clientélistes mouvants. Et ce n’est sans doute pas terminé puisque de nouvelles « manifestations » sont annoncées pour les prochains mois, dont celles qui pourraient avoir lieu à la date fatidique où le président en place devait en principe céder la place à son successeur.