Les conditions d’une normalisation

Jean-Claude Willame

Un gouvernement de transition a été constitué au Congo après de nombreuses palabres et tergiversations. Gouvernement mammouth - plus de cinquante ministres et vice-ministres - composé de toutes les grandes et petites factions qui sont apparues dans le paysage politique congolais depuis plus d’une décennie. On respire dans les capitales occidentales, dont certaines ne sont pas loin de laisser entendre d’une manière subliminale qu’elles ont joué un rôle proactif dans l’apaisement d’une très longue crise. Du même coup, une reprise de la coopération structurelle est annoncée en Belgique : depuis la relance des écoles belges jusqu’à la reprise d’une coopération militaire et l’assistance à un État de droit qui devrait cette fois pouvoir fonctionner.