logo
Lancer la vidéo

Les académiques ont-ils vocation à passer à la télé ?

ABO Numéro 3 - 2017 communicationExpertjournalismemédiaMédias - par Baptiste Campion -

Les académiques, chercheurs et enseignants du supérieur composent une part non négligable des experts médiatiques. Pourtant, logiques médiatiques et habitudes académiques sont loin de se rejoindre en tous points. Tour d’horizon d’une zone de fiction, terrain mouvans sans cesse réinventé.

Parmi les experts sollicités par les médias d’information pour éclairer l’actualité, les académiques (au sens large : chercheurs et enseignants du supérieur) sont nombreux. Pour qui travaille dans ces institutions « réservoirs » d’experts médiatiques potentiels, rares sont les collègues qui n’ont pas d’anecdote à raconter à ce sujet. Il faut dire que les universitaires et assimilés présentent, presque par nature, un profil intéressant : leur formation garantit une compétence importante dans certains domaines et leur ancrage institutionnel les place dans une...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Baptiste Campion


Auteur

Baptiste Campion est docteur en information et communication de l’Université catholique de Louvain. Il travaille maintenant comme professeur et chercheur à l’Institut des Hautes Études des Communications Sociales au sein du master en éducation aux médias. Ses travaux scientifiques ont principalement porté sur la communication éducative médiatisée, les effets cognitifs de la narration, les interactions en ligne et l’appropriation des technologies numériques, les transformations de l’expertise dans ce contexte particulier. À côté de ces travaux scientifiques, ces questions l’ont amené à réfléchir sur les conditions de la « démocratie numérique », de l’espace social dans une société hypermédiatisée ainsi que le rôle et la transformation des médias.