Le retour des chefs blancs ?

Jean-Claude Willame

La République démocratique du Congo (RDC) se trouve dans une situation non avouée de tutelle internationale. Le Comité international d’accompagnement de la transition est responsable de dysfonctionnements dans le rétablissement de la paix et de la sécurité en RDC. Aujourd’hui, la Belgique est accusée d’avoir un « agenda caché », ses intérêts dans son ancienne colonie ayant des répercussions sur sa propre campagne électorale. La communauté congolaise de Belgique représente, en effet, un électorat non négligeable.