logo
Lancer la vidéo

Le renvoi aux « années 1930 », un remède efficace face à la montée des extrémismes ?

ABO Numéro 6 — 2018 - par Jonathan Piron -

Le néolibéralisme serait un fascisme. Une partie du corps politique belge actuel serait composée de nazis. Ce sont les années 1930 que nous sommes en train de revivre. Notre époque rappelle celle des pires heures de l’histoire. Ces différentes affirmations connaissent un essor certain depuis quelques années dans nos sociétés, tant du côté des médias que des réseaux sociaux. Reflets d’une tension palpable, ces citations gagnent en popularité…

Le néolibéralisme serait un fascisme. Une partie du corps politique belge actuel serait composée de nazis. Ce sont les années 1930 que nous sommes en train de revivre. Notre époque rappelle celle des pires heures de l’histoire. Ces différentes affirmations connaissent un essor certain depuis quelques années dans nos sociétés, tant du côté des médias que des réseaux sociaux. Reflets d’une tension palpable, ces citations gagnent en popularité d’autant plus que les victoires de partis populistes et extrémistes s’intensifient en Europe. L’éveil des consciences...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Jonathan Piron


Auteur

historien spécialisé sur le Moyen-Orient, conseiller à la prospective pour Etopia