logo
Lancer la vidéo

Le porno, ce sont les fantasmes des mecs

ABO Octobre 2018 - par Alexia Carolo -

Alexia Carolo se définit comme « performeuse ». Elle a participé à une soixantaine de films pornographiques, tournés dans le style du « porno amateur ». Son parcours dans le porno est représentatif de celui d’une majorité d’actrices, bien loin de la renommée des pornostars et d’une pratique « à temps plein ». Le temps d’une interview, elle propose un décodage de sa carrière et de son activité.

Revue nouvelle : Malgré votre parcours dans le porno, vous ne vous définissez pas comme « pornostar ». Pourquoi ? Alexia Carolo : Non, parce que je ne fais pas ça pour gagner ma vie. Je fais ça en plus, c’est un moyen pour s’en sortir, mais ce n’est pas mon travail, mon activité principale. Et puis, je ne suis pas une jolie femme comme les vraies pornostars, qui sont comme des poupées toutes parfaites. R.N. : Des poupées toutes parfaites ? A.C. : Oui, la chirurgie plastique passe par là, c’est sûr. Moi j’ai un corps de femme normale, avec un peu de...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Alexia Carolo


Auteur

est notamment performeuse érotique