logo
Lancer la vidéo

Le nouveau siècle politique, d’Alain Touraine

ABO Numéro 3 - 2017 - par Albert Bastenier -

Il y a plusieurs années déjà que Paolo Flores d’Arcais (le directeur de la revue italienne Micromega) formulait l’idée selon laquelle la gauche européenne ne parviendrait à sortir de l’impuissance qui la caractérise qu’en prenant au sérieux l’idéal d’émancipation qu’affirme avec force l’individu moderne. Ceci afin de donner un nouveau fondement aux promesses de la liberté et de l’égalité.

Il y a plusieurs années déjà que Paolo Flores d’Arcais (le directeur de la revue italienne Micromega) formulait l’idée selon laquelle la gauche européenne ne parviendrait à sortir de l’impuissance qui la caractérise qu’en prenant au sérieux l’idéal d’émancipation qu’affirme avec force l’individu moderne. Ceci afin de donner un nouveau fondement aux promesses de la liberté et de l’égalité. La question politique de l’individualisme L’idée n’était pas entièrement neuve. Dès le XIXe siècle, John Stuart Mill soutenait qu’il fallait élargir le spectre de la lutte...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Albert Bastenier


Auteur

Sociologue. Professeur émérite de l’université catholique de Louvain. Membre du comité de rédaction de La Revue nouvelle depuis 1967. S’y est exprimé régulièrement sur les questions religieuses, les migrations et l’enseignement.