logo
Lancer la vidéo

Le cauchemar d’un monde sans monstres

ABO Numéro 5 - 2017 - par Guillermo Kozlowski -

Faut-il nous débarasser des monstres ? D’abord, il est sans doute nécessaire de comprendre ce qui fait le caractère monstrueux du monstre. Cela nécessite de rompre avec l’utilitarisme, incapable d’appréhender les monstres. Mais échapper à cette grille de lecture peut avoir des conséquences… monstrueuses.

Le monstre se cache, il a peur, bientôt il sera enragé. La foule déchainée est monstrueuse elle aussi, les paysans armés de fourches, de bâtons, de pierres, le poursuivent. Certains ont commencé à incendier les buissons avec leurs torches. Les héros de l’histoire sont dépités. Le scientifique a tenté en vain de ramener la foule à la raison. La jeune fille dans ses bras a tenté elle aussi d’arrêter la violence, de réveiller des « sentiments humains », ça n’a pas fonctionné non plus. De toute manière c’est trop tard, le monstre sort à découvert pour les...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Guillermo Kozlowski


Auteur

Né à Buenos Aires en 1974. DEA en Philosophie à Paris 1 en 1999. Chercheur au collectif Malgré tout entre 1995 et 2001.
Il travaille depuis 2009 comme chercheur à CFS asbl. Son travail est notamment centré sur l’écriture d’analyses et études (en accès libre sur le site de CFS ASBL) dans une démarche d’éducation populaire : confronter les savoirs théoriques et les savoirs d’expérience, sur un pied d’égalité. Ce travail de recherche est très inspiré par les expériences du cinéma documentaire.
Il participe régulièrement à des émissions de radio (Radio libertaire, Paris pluriel, Panik, Air libre, Campus…). Il a par ailleurs réalisé trois documentaires de création sonore pour la RTBF (Histoires Souterraines d’Argentine, Le modélisateur, Paysages), et co-réalise actuellement l’émission mensuelle Des singes en Hiver pour Radio Panik.