logo
Lancer la vidéo

La paix règne. Violence et politique aujourd’hui

ABO Mai 2018 Violence politiqueViolences - par Guillermo Kozlowski -

Comment penser la violence aujourd’hui ? Tout un long travail de « pacification » de la société, passant par la désignation d’ennemis intérieurs variant selon des époques et des lieux mène à une réelle difficulté pour répondre à cette question. Quelques exemples permettent toutefois de suggérer que la violence peut être pensée et assumée sans tomber dans l’assimilation entre violence et nature !

« Ce qui nous semble surtout étrange, dans la ferme décision de substituer l’action parlementaire à tout emploi de la violence populaire, c’est l’idée qu’une révolution peut être faite arbitrairement. » Rosa Luxemburg, L’expérience belge, 1913 D’un point de vue politique, évoquer la violence fonctionne comme un acte magique. Là où le pouvoir aperçoit de la violence, il peut tracer un périmètre de sécurité à l’intérieur duquel tout lui est permis pour y mettre fin, pour garantir notre sécurité, y compris une violence extrême. Tout individu ou groupe accusé de...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Guillermo Kozlowski


Auteur

Né à Buenos Aires en 1974. DEA en Philosophie à Paris 1 en 1999. Chercheur au collectif Malgré tout entre 1995 et 2001.
Il travaille depuis 2009 comme chercheur à CFS asbl. Son travail est notamment centré sur l’écriture d’analyses et études (en accès libre sur le site de CFS ASBL) dans une démarche d’éducation populaire : confronter les savoirs théoriques et les savoirs d’expérience, sur un pied d’égalité. Ce travail de recherche est très inspiré par les expériences du cinéma documentaire.
Il participe régulièrement à des émissions de radio (Radio libertaire, Paris pluriel, Panik, Air libre, Campus…). Il a par ailleurs réalisé trois documentaires de création sonore pour la RTBF (Histoires Souterraines d’Argentine, Le modélisateur, Paysages), et co-réalise actuellement l’émission mensuelle Des singes en Hiver pour Radio Panik.