logo
Lancer la vidéo

La guerre refoulée d’Ernst Jünger

Numéro 06 Juin 2002 - par Marcel Delvaux -

Ersnt Jünger (1895-1998) occupe une place éminente mais très
controversée dans la littérature allemande du XXe siècle. Professeur
à l’université de Bonn, le politologue Sven Olaf Berggötz vient
de publier sous le titre Ernst Jünger. Politische Publizistik 1919-19331,
une étude qui passionne les admirateurs et les détracteurs de celui
qui reste l’un des auteurs les plus complexes de la littérature allemande
du siècle dernier. Sven Berggötz suit simultanément l’évolution
de la République de Weimar et le parcours de Jünger, qui
quatorze années durant a observé, rejeté et combattu cette tentative
de mise sur pied de la première démocratie parlementaire allemande.
Jünger y apparait en polémiste engagé exerçant une nouvelle
activité de plume, généralement ignorée hors d’Allemagne.

Partager

Marcel Delvaux


Auteur