logo
Lancer la vidéo

La face cachée de la lune de miel technologique

ABO Numéro 4 - 2017 - par Christophe Degryse -

La « quatrième Révolution industrielle » implique de nouveaux risques sociaux, par la transformation des emplois, la destruction d’emplois devenus obsolètes et les délocalisations. Les trois phénomènes, déjà à l’œuvre sur les marchés du travail, peuvent renforcer la polarisation de la société. Il est donc nécessaire de compléter le scénario d’un avenir numérique radieux par une analyse des impacts sociaux.

Les nouvelles technologies nous promettent, dit-on, un avenir radieux. Voici que s’agrègent soudain les progrès récents en matière de réseaux, de robots et de données donnant un formidable coup d’accélérateur à l’avancée technologique. Nous voici au seuil d’une quatrième Révolution industrielle, après celles de la vapeur, de l’électricité et de l’ordinateur. Les indices de cette révolution : des robots dont la dextérité s’affine de jour en jour, des quantités exponentielles de données numériques qui s’associent au sein de réseaux et de plateformes numériques pour...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Christophe Degryse


Auteur