logo
Lancer la vidéo

La dimension géopolitique d’une Europe du XXIe siècle

Numéro 06 Juin 2001 - par Nicolas Bardos-Féltoronyi -

Après la guerre de 1939-1945, la construction d’une puissance politique européenne devait créer « un espace de paix et de développement ». Les récentes « décisions historiques » (euro, armée européenne et élargissement de l’Union) définissent sans doute les voies possibles vers une Europe du XXIe siècle, différente de celle du siècle passé. Cette Europe restera-t-elle protectorat américain ou deviendra-t-elle puissance autonome de paix, désarmée, dénucléarisée et désengagée ? Bruxelles doit se tenir à distance égale de Washington, de Moscou et de Beijing. L’Europe sera-t-elle une grande puissance impérialiste ou une union à caractère social et pacifique ? Les questions de la réforme de l’ONU et de la nécessaire désaméricanisation des institutions internationales sont liées à celle de l’avenir de l’Europe. L’élargissement vers l’Est de l’Union, comme sa politique à l’égard de la Méditerranée, appelle une politique claire et décisive, sans oublier une attitude claire envers les « zone grises » du monde, telles l’Afrique.

Partager

Nicolas Bardos-Féltoronyi


Auteur