L’affaire Swift

Jean-Claude Paye

Le 23 juin 2006, le New York Times a mis en lumière l’installation, par la CIA, d’un programme de surveillance des transactions financières internationales. La société belge Swift (Society for Worldwide Interbank Financial Communications) a, depuis les attentats du 11 septembre, transmis, au département du Trésor des États-Unis, des dizaines de millions de données confidentielles concernant les opérations de ses clients. Ce transfert a eu lieu en dehors du cadre légal d’échanges d’informations financières entre gouvernements, à l’insu des personnes concernées et des autorités de protection de la vie privée, belges et européennes. [...]