logo
Lancer la vidéo

L’Église catholique est-elle réformable ?

ABO Numéro 9/10 septembre/octobre 2014 Église - par Albert Bastenier -

L’église romaine est-elle réformable ? Sans doute, mais jusqu’où et à quelles conditions ? Depuis ses origines, sa latinisation impériale pèse lourdement. Le dogmatisme propre au monothéisme aussi. Elle est à la fois aux prises avec une crise de son « régime de vérité » et avec le poids de sa gérontocratie. Comment rencontrera-t-elle le pluralisme des convictions contemporaines ? La religion reste une question d’avenir dont l’état final demeure inconnu.

En peu de temps, le pape François a conquis une visibilité optimale et un auditoire de sympathisants qui dépasse celui de ses ouailles. Il surprend, parle librement, plaisante, tweete, multiplie les gestes d’ouverture. Sa simplicité, son naturel semblent particulièrement bien convenir dans la société médiatique du XXIe siècle. Il contraste avec le style de ses prédécesseurs immédiats et, pour toutes ces raisons, des questions surgissent. Pour la fraction conservatrice de la curie, les attitudes de François ne sont guère admissibles pour un pontife....
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Albert Bastenier


Auteur

Sociologue. Professeur émérite de l’université catholique de Louvain. Membre du comité de rédaction de La Revue nouvelle depuis 1967. S’y est exprimé régulièrement sur les questions religieuses, les migrations et l’enseignement.