logo
Lancer la vidéo

Interroger la gouvernance des entreprises sociales

ABO Numéro 4 – 2019 économie socialegouvernancenon-marchand - par Francesca Petrella -

Tenter de définir la gouvernance dans les organisations de l’économie sociale et du non-marchand, c’est déjà ouvrir un champ de questions. À fortiori si l’on tente de cerner les discours normatifs à ce sujet et les marques qu’ils impriment à la réalité. Il en ressort que cette problématique de l’organisation du pouvoir dessine la ligne de partage entre l’économie « à profit social » et le reste de l’économie.

Pourquoi interroger la gouvernance ? Les organisations de l’économie sociale, et parmi celles-ci les associations qui fournissent des services sociaux en particulier, font face à des évolutions majeures de leur environnement. Tout d’abord, la diffusion à grande échelle des principes du nouveau management public a transformé les modalités d’intervention publique (Merrien, 1999). Les subventions publiques ont diminué au profit de différentes formes de contractualisation (appels à projets, marchés publics, etc.). Ces formes ont pour effet de multiplier...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Francesca Petrella


Auteur

maitre de conférence à Aix-Marseille Université, CNRS, LEST