logo
Lancer la vidéo

Insertion professionnelle des bénéficiaires du RSI au Portugal, une mission presque impossible ?

ABO Décembre 2017 - par Maria Cidália Queiroz - Marielle Christine Gros - Elsa Montenegro -

À partir d’une analyse de pratiques d’intervention sociale dans le champ de l’insertion par l’économique dans le contexte sociopolitique du Portugal, nous proposons une réflexion sur quelques-unes des limites institutionnelles (politiques et économiques) auxquelles le travail social se heurte, alors même que des résultats positifs sont observables au niveau des conditions matérielles de vie de familles bénéficiaires du revenu social d’insertion et de l’évolution des dispositions des femmes impliquées. La distance entre les objectifs manifestes de cette mesure de politique sociale et la réalité des opportunités de conquête de l’autonomie économique par la participation au monde du travail est au cœur de cette réflexion.

Contexte sociopolitique de la pratique Avant de présenter le travail que l’association Qualificar para Incluir (QpI) et la Casa d’Ofícios développent dans le champ de la formation et de l’insertion professionnelle, il importe de situer, dans ses grandes lignes, la mesure de politique sociale dans le cadre duquel ce travail s’inscrit. Le revenu social d’insertion (RSI) est la version portugaise des politiques dites d’activation qui ont été lancées un peu partout dans le monde occidental pour tenter d’endiguer la recrudescence de la pauvreté associée...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Maria Cidália Queiroz


Auteur

docteure en sociologie et professeure à l’Instituto Superior de Serviço Social do Porto (ISSSP), présidente de la direction de Qualificar para Incluir (responsable de l’orientation scientifique des interventions mises en œuvre)

Marielle Christine Gros


Auteur

docteure en sciences appliquées à l’environnement, professeure de l’Instituto Superior de Serviço Social do Porto (ISSSP), membre de la direction de Qualificar para Incluir

Elsa Montenegro


Auteur

docteure en sociologie et professeure l’Instituto Superior de Serviço Social do Porto (ISSSP), membre de la direction de Qualificar para Incluir