Histoire d’individu

Guillermo Kozlowski

La critique de l’individualisme, ou son autocritique, est un peu la tarte à la crème du discours politique et moralisateur. Il semblerait qu’une énergie renouvelable permette à certains de ne jamais se lasser de répéter aux individus qu’ils doivent agir en fonction du collectif. De proposer à chacun d’entre nous mille-et-une manières de concilier bonheur individuel et engagement collectif. C’est cette rengaine du bonheur et de l’altruisme que nous tenterons de contourner, pour retrouver d’autres questions. Un exercice qui permet d’éluder la foule de solutions prêtes à l’emploi, toutes les méthodes et recettes à la fois alternatives et ludiques, censées nous amener à un engagement raisonnable, produire des collectifs clés en main, créer du nous raedy-made, etc. Qui permet aussi de sortir de l’étrange démarche qui consiste à s’adresser aux gens en tant qu’individus pour les convaincre de ne pas se comporter comme des individus.