logo
Lancer la vidéo

France. Retour sur la crise des banlieues et ce qu’elle nous apprend

Mars 2006 - par Albert Bastenier -

La crise des banlieues françaises de l’automne 2005 a visiblement posé des questions à toute l’Europe et même au-delà. Comment comprendre que l’on en soit arrivé là  ? La flambée des banlieues renvoie-t-elle à des explications plutôt socioéconomiques ou plutôt socioculturelles  ? Ou aux deux  ? Une rétrospective sur trente années d’histoire de la « seconde génération » en France permet de voir un peu plus clair sur ce qu’on appelle « la violence urbaine des minorités ethniques », indissociable de l’agir non moins ethnique d’une classe politique coupée de la « France d’en bas ». Et pour que s’exprime la crise d’identité des uns et des autres, ne reste-t-il que la rage des rues, d’un côté, et sa répression de l’autre  ?

Partager

Albert Bastenier


Auteur

Sociologue. Professeur émérite de l’université catholique de Louvain. Membre du comité de rédaction de La Revue nouvelle depuis 1967. S’y est exprimé régulièrement sur les questions religieuses, les migrations et l’enseignement.