logo
Lancer la vidéo

Femmes, justice, répression : un regard féministe

ABO Numéro 02 – 2022 criminologiefemmeViolences - par Irène Kaufer -

« Mettre fin à l’impunité » est un slogan qui fleurit dans les mobilisations féministes contre les violences faites aux femmes. Et bien sûr, la passivité des diverses autorités face à ces violences est interpelante. Mais s’agit-il vraiment de « punir » ? La sécurité des femmes est-elle liée à la hauteur des sanctions ?

L’asbl Garance, active depuis plus de vingt ans dans la prévention des violences basées sur le genre, s’est posé la question de l’efficacité de la répression. Bien sûr, comme les autres féministes, ses travailleuses et militantes dénoncent la trop longue invisibilisation de ces violences, des manquements dans la prise en charge des victimes comme des agresseurs. Pour ne prendre que l’exemple des violences sexuelles, 70% des plaintes sont classées sans suite, et même 53% des plaintes pour viol, alors que ces plaintes ne représentent déjà qu’une petite...
La suite de cet article est réservée aux membres Premium

Irène Kaufer


Auteur