Expérience et transgression : la 51e biennale d’art contemporain de Venise

Hélène Bastenier

La Biennale de Venise, vitrine mondiale de l’art contemporain, s’est déclinée cette année en deux expositions faisant se côtoyer les grandes figures consacrées et les plus jeunes créateurs d’aujourd’hui. Leurs œuvres questionnent intensément notre société. Pour la première fois, l’organisation de la manifestation vénitienne a été confiée à deux femmes qui ont sélectionné des artistes transgressant les limites des disciplines et du « politically correct ». Et l’image-mouvement - vidéos, projections, films - s’y est vu confirmée comme l’un des supports privilégiés qu’utilisent les artistes de notre temps.