Évolutions et positions des partis flamands

Liesbeth Van Impe

Comprendre les ressorts de la crise, c’est aussi décrire les perceptions et les stratégies des partis flamands. Liesbeth Van Impe, journaliste du Morgen revient sur la transformation du CVP en CD&V, ou comment un parti qui a été le « pivot » de l’État belge pendant toute l’après-guerre se convertit au nationalisme flamand. Elle décrit aussi les positionnements des autres partis du nord du pays et insiste sur l’absence de « front flamand », une représentation qu’elle juge tout aussi caricaturale que celle d’un front francophone absolument uni.