Entre discrimination positive et stigmatisation

Ludivine Damay
Idées-société.

De plus en plus, certaines politiques publiques prennent en compte
l’origine ethnique des personnes. Si ces pratiques permettent de
mieux décrire la réalité et de mieux adapter les actions positives
en faveur de catégories discriminées, elles risquent cependant de fiqer des identité en évolution et, si elles sont utilisées de manière partiale à des fins politiques, de servir de caution au racisme. Un
débat et un contrôle démocratiques s’imposent donc.