Donner à voir

Tony Engel

Assis derrière une table, un homme, dans
la force de l’âge, la tête couverte d’un chapeau,
les deux avant-bras appuyés sur la
table, regarde droit devant lui. Il est vêtu
d’une espèce de sarrau à longues
manches. Les mains reposent sur des
feuilles de papier, pliées ou empilées,
elles-mêmes posées sur un gros livre
fermé. La main droite tient fermement un
poinçon. La lumière d’une fenêtre, à
gauche de l’image, éclaire le visage de
l’homme, ses deux mains et le papier. Le
reste, peu détaillé, se distingue à peine
dans l’ombre. En haut sur un bout de
rideau qui pend au linteau de la fenêtre,
un nom et une date : Rembrandt f 1648.
C’est l’année des traités de Westphalie,
qui mettent fin à la guerre de Trente Ans.[...]